Skip to main content

Cas : Projective

Management stratégique et créatif, enquête qualitative

CHALLENGE

Projective a demandé à FINN de scanner et d’analyser tous ses besoins en marketing et en communication, ainsi que de mettre au point une stratégie et de s’occuper du planning et de la mise en œuvre de tous les moyens de communication, en incluant les relations avec les médias.

Parce que Projective est une jeune entreprise (2006), il importait de créer une base solide avec un ensemble équilibré de faits et de valeurs convaincants sur lesquels toutes les stratégies marketing en Belgique et à l’étranger (Hollande et Royaume-Uni) pouvaient être greffées. FINN a donc mené une enquête qualitative exhaustive : nous sommes allés à la recherche des valeurs et des faits qui caractérisaient Projective, et nous sommes posé la question de savoir comment ceux-ci arrivaient à apporter une réponse aux attentes des (potentiels) employés, des clients ou des prospects.

L’enquête a été réalisée sur base d’interviews en profondeur d’une à deux heures, la méthode utilisée était celle décrite par Gerald Zaltman (Harvard, 1996) ; Metaphor Elicitation Technique (MET).

Pendant ce temps, FINN a également mis au point une stratégie médiatique afin de placer la marque Projective et ses partenaires comme leaders d’opinion sur le marché des secteurs bancaire et financier.

SUCCES

En six mois, un certain nombre de changements ont été apportés à la communication et aux relations publiques, avec entre autres les résultats suivants :

1. La communication avec les parties prenantes

La stratégie de communication de Projective a été construite sur base de la découverte de différents faits et valeurs. La communication avec toutes les parties prenantes (clients, prospects, recrues et membres du personnel) a été adaptée sur base de l’identification des besoins et des attentes de la part de ces parties prenantes.

2. Les médias et les leaders d’opinion

Les partenaires de Projective (tels que Stefan Dierckx ou Filip Bosschaert) sont largement apparus en tant qu’experts dans divers articles de presse, entre autres dans le journal d’affaires De Tijd à propos de l’évolution vers l’internalisation dans le secteur bancaire (11/02/2010), de la conformité dans le secteur bancaire (21/05/2010), de la base de données des pensions (25/02/2011), … Ils sont également largement apparus dans La Libre Belgique en mai 2011 (PDF).

La marque Projective a été renforcée par un article de deux pages dans le Trends (07/10/2010) à propos de l’ouverture du bureau au Royaume-Uni. Suite à cet article, le client a mentionné avoir reçu particulièrement beaucoup de réactions, tant de la part de clients (potentiels) que de collaborateurs potentiels.

Spécialement pour le recrutement, FINN a réussi à faire apparaître Projective dans la presse concernant les ressources humaines ; comme dans Vacature (02/04/2011) et Jobat (19/03/2011).
D’autres publications ont également été réalisées dans la presse hollandaise (comme par exemple dans le « Financieel Dagblad » et « Banking Review »), et dans la presse au Royaume-Uni (dans Business Money plus et dans Bobsguide).

3. Les médias sociaux et le marketing en ligne

FINN a créé pour Projective une toute nouvelle approche du marketing en ligne, où tous les consultants de Projective étaient invités à participer à ses évolutions entre autres via LinkedIn, Twitter et au blog corporate de Projective. Les associés de Projective ont révélé un très haut niveau de participation et d’enthousiasme concernant le programme.

TEMOIGNAGE

 

 

Stefan Dierckx, associé : 

« J’étais très content que l’enquête approfondie de FINN nous ait aidé à voir comment Projective était perçu à l’extérieur. Les évolutions que FINN a apportées au marketing se sont également fait ressentir au sein de l’équipe : nous avons remarqué ces derniers mois un grand enthousiasme concernant l’implication dans le marketing.
La collaboration avec FINN nous a également rassurés en tant qu’associés : l’équipe de chez FINN ressent ce qu’il faut faire. Eux s’occupent de notre marketing et de nos relations publiques, tandis que nous nous occupons de nos clients. En tant qu’entreprise croissante, c‘est très important. »